Avec l’apogée d’internet, la fraude est de plus en plus répandue. Les cybercriminels, cachés derrière leurs écrans, font preuve d’imagination afin de créer des méthodes efficaces pour piéger leurs victimes. Dans cet article, nous vous donnons les clefs pour ne pas vous faire entraîner dans un telle situation, déceler les signes annonciateurs et connaître la marche à suivre en cas d’arnaque. 👇

La fraude, c’est quoi ? 

De la vente de faux produits, au vol, en passant par le phishing, selon la dernière étude en date de Statistica, en 2017 c’était 1,7 millions de personnes victimes de fraude en France.

Afin de lutter contre cela et faire de votre compte Vaultia un vrai coffre-fort, notre néobanque a mis en place les méthodes suivantes :

🔒 « Le seul mot de passe sécurisé est celui dont vous ne pouvez pas vous rappeler », déclare Troy Hunt, expert de la cybersécurité. Alors, au lieu de vous proposer de vous connecter à votre espace personnel Vaultia avec un mot de passe identique à toutes vos autres applications, nous avons décidé de mettre en place une autre pratique. En effet, nous avons opté pour une connexion sans mot de passe, bien plus sécurisée.

Lorsque vous souhaitez accéder à votre compte Vaultia après une déconnexion totale, un lien de connexion, valable 5 minutes seulement, vous est envoyé sur votre adresse mail. Il suffit de cliquer sur ce lien, et vous voilà dans votre espace Vaultia. ✨ Si vous souhaitez en savoir plus au sujet de l’authentification sans mot de passe, jetez un œil à cet article.

📱 Pour ouvrir votre application Vaultia, après avoir seulement fermé celle-ci, plusieurs solutions s’offrent à vous : le Face ID, le Touch ID ou le code à 6 chiffres. Ce dernier est personnalisable et peut être modifié à tout moment et autant de fois que vous le désirez. Nous vous conseillons d’ailleurs d’en changer régulièrement.

💳 Du côté de votre carte, là encore, rien n’est laissé au hasard. En effet, lors de la commande d’une carte Vaultia, vous définissez votre code PIN vous-même. Ce dernier est connu uniquement par vous, et n’est inscrit à aucun endroit, pas même sur le packaging de votre carte. De plus, si vous soupçonnez un tiers d’avoir déchiffré votre code, vous pouvez le modifier instantanément, directement depuis votre espace personnel.

✋ Il est également possible de gérer les options de votre carte Vaultia en un clic, en désactivant les paiements en ligne, les paiements à l’étranger, le sans-contact ou encore les retraits au distributeur. Ainsi, vous pouvez moduler vos options en un instant, lorsque cela est nécessaire.

Depuis votre onglet « Carte », vous pouvez aussi bloquer ou débloquer votre carte Vaultia, et ce en temps réel. Pratique, lorsque vous pensez l’avoir perdue et qu’elle se trouvait finalement cachée dans une poche de votre veste. 😉

Sans oublier que prochainement les cartes virtuelles vont débarquer dans votre application ! Cela signifie que vous pourrez librement voguer sur Internet pour y réaliser des achats, sans mettre en péril la sécurité de votre compte Vaultia.

🤫 Et pour plus de discrétion, lorsque vous utilisez Vaultia dans un espace public, masquez les chiffres du visuel de votre carte présent dans votre application. Ainsi, vos données resteront cachées des regards indiscrets…

🚨 Enfin, Vaultia vous avertit à chaque mouvement de votre compte. Eh oui, grâce aux notifications instantanées, il vous est facile et rapide de repérer une opération qui vous semble anormale, afin d’agir vite.

Avec Vaultia, mettez toutes les chances de votre côté pour garder votre argent en sécurité. Malgré tout, même avec des services de paiement innovants et performants, les arnaques sur internet pullulent et les personnes malveillantes font preuve d’ingéniosité lorsqu’il s’agit de créer de nouveaux procédés pour arriver à leurs fins. Il faut donc rester vigilant !

Comment reconnaître une arnaque ?

De nombreuses techniques existent afin de vous soutirer de l’argent ou encore d’accéder à vos données bancaires. Voici les cas de figure les plus courants et les bons réflexes à adopter face à eux.

Les sites d’annonces entre particuliers

Que vous ayez l’intention d’acheter ou de vendre, sur les sites d’annonces entre particuliers, tels que Ebay ou encore Leboncoin, le risque est le même. En effet, bien que le profil de votre interlocuteur soit rassurant (un nom, un numéro de téléphone, une adresse mail) et que le contact soit facile et cordial, il est nécessaire de rester en alerte devant certains signes. ☝️

Prenons l’exemple d’une location d’appartement : l’annonce est bien écrite, le loyer idéal et le logement confortable. Seulement, les propriétaires, charmants, ne peuvent se rendre sur place afin d’effectuer une visite, car ils sont très pris ou n’habitent pas la région. Cependant, ces derniers sont d’accord pour vous réserver l’appartement, car vous semblez être une personne de confiance. C’est à ce moment là que la machine se met en marche. Un premier versement vous est demandé, souvent via Western Union ou Paypal, comme preuve de votre bonne fois. Malheureusement, si vous allez au bout du processus, vous ne reverrez ni votre argent, ni l’appartement.

Autre cas pratique : vous mettez en vente quelque chose sur un site d’annonces entre particuliers. Une personne va alors prendre contact avec vous, disant être très intéressée par le produit, mais sans pour autant demander davantage d’informations. Immédiatement elle vous propose d’acheter, mais vous avertit qu’elle n’est pas disponible ou habite trop loin pour venir chercher l’objet (ça vous rappelle quelque chose ? 🤔). Par ailleurs, elle ne veut pas non plus passer par les moyens d’envoi conventionnels et vous propose de payer elle-même un transporteur. Par la suite, la personne trouvera une excuse pour que vous ayez à avancer de l’argent, ou pire, à lui transmettre vos coordonnées bancaires.

Si vous vous retrouvez dans une telle situation, avant de sortir votre carte, n’hésitez pas à rechercher le nom, le numéro de téléphone ou encore l’e-mail de l’individu sur Google, avec le mot-clé « arnaque ». Vous pouvez même copier/coller un bout d’un des messages qu’il a pu vous envoyer dans la barre de recherche. En quelques clics, vous vous rendrez compte que ce n’est pas la première fois qu’un internaute fait face à cette arnaque et vous éviterez ainsi de vous faire avoir à votre tour.

Les sociétés écrans

Passons à une entourloupe plus insidieuse : le vol de vos données personnelles, autrement appelée, le phishing. Par SMS, téléphone ou via un site internet, cette technique consiste à vous soutirer des informations personnelles, comme vos coordonnées bancaires.

Sociétés de crédit, commerces en ligne, opérateurs de téléphonie, fournisseurs d’énergie… les sociétés écrans aux offres et tarifs ultra compétitifs ne manquent pas ! Après vous avoir apâté avec de belles promesses, un interlocuteur va engager la conversation avec vous, parfois allant jusqu’à vous appeler, afin de vous mettre en confiance et que vous entamiez des démarches. Il peut alors vous être demandé de réaliser un paiement et mettre en place un mandat de prélèvement SEPA.

De là, des opérations que vous n’avez pas accepté seront réalisées sur votre compte. Parfois, si vous avez transmis des documents tels qu’une pièce d’identité, un justificatif de domicile, un relevé de compte, une fiche de paie, ou encore un selfie, des actions frauduleuses seront réalisées en votre nom. Car malheureusement, avec un tel dossier, une personne mal intentionnée est en mesure de créer un compte bancaire à votre nom en France et en Europe, de manière à servir ses activités frauduleuses.

Alors, avant de vous lancer, renseignez-vous au maximum sur les entreprises qui sèment le doute en vous. Vérifiez toujours leurs informations sur un site de confiance comme Infogreffe.fr, et si celles-ci correspondent à leurs mentions légales. De plus, évitez de communiquer vos données personnelles par téléphone, et avant de les indiquer sur un site, vérifiez l’url de celui-ci.

Les sites de rencontre et messageries

À l’instar de nos exemples précédents, cette arnaque repose sur un abus de confiance.

En effet, un individu va entrer en contact avec vous de manière à échanger et créer une relation personnelle forte avec vous. Une fois dans ses filets, cette personne va vous expliquer qu’elle se trouve dans une situation délicate et qu’elle a véritablement besoin de votre aide. Dans le « meilleur des cas », elle vous demandera de lui envoyer de l’argent. Mais, bien souvent, le but de ce fraudeur est d’usurper votre identité en vous demandant de créer un compte bancaire à votre nom pour lui. Il pourra même aller jusqu’à vous proposer de vous faciliter la tâche en créant pour vous ce compte et en vous demandant simplement de lui envoyer quelques documents (pièce d’identité, selfie, justificatif de domicile, etc.). Ce compte lui servira alors à blanchir de l’argent et cela peut vous mettre dans une situation complexe et délicate d’un point de vue juridique. En effet, en cas de plainte, vous seriez responsable des opérations frauduleuses réalisées avec ledit compte.

Comme le rapporte cet article de WeLiveSecurity, la fraude de romance est la deuxième escroquerie la plus coûteuse pour les victimes. Non seulement financièrement et juridiquement, mais aussi émotionnellement. Bien souvent, les victimes n’osent pas se manifester ou porter plainte, parce qu’elles ont honte, ce qui ne leur permet pas de se sortir de cette arnaque.

Si vous vous retrouvez dans une telle situation, sachez que cela peut arriver à tout le monde. Ces fraudeurs sont des as de la manipulation et ont su trouver vos failles pour les utiliser contre vous. Vous n’avez pas à vous sentir mal à l’aise et qu’il faut demander de l’aide ! 🤝 Gardez en tête que vous êtes une victime et que personne ne vous jugera. Coupez tout contact avec le fraudeur et contactez rapidement la police pour stopper cet engrenage.

Surtout, souvenez-vous qu’il n’est jamais anodin de communiquer et partager vos données bancaires et personnelles sur un site internet, par téléphone, par mail ou par message. Si vous avez un doute, demandez conseil à votre banque en amont.

Que faire si vous êtes victime d’une arnaque ?

Quelque soit le type d’arnaque dont vous pouvez être victime, vous devez toujours réagir sans attendre.

Dans un premier temps, si les fraudeurs ont accès à votre compte, bloquez votre carte, afin de stopper le vol de votre argent et contactez votre banque, afin d’expliquer la situation.

Dans un second temps, allez porter plainte et transmettez cette plainte à votre banque. Par ailleurs, sachez que pour vous assister dans ces démarches, il est possible de souscrire à une assurance juridique.

Notez que l’argent volé est rapidement expédié sur d’autres comptes bancaires, nationaux et internationaux. 💸 Le retour des fonds usurpés peut prendre beaucoup de temps, voire n’est pas garanti.

Vous devez aussi sécuriser vos appareils, afin de vous assurer qu’aucune autre personne ne se connecte avec votre compte. Changez le mot de passe de votre messagerie, et passez à la double authentification. Modifiez également les codes d’accès à votre compte. Si vous êtes un utilisateur de Vaultia, voici comment faire.

Pensez aussi à signaler la fraude sur un site dédié à cela, comme la CNIL.

Si le problème persiste, cela peut signifier que votre smartphone est cloné et piraté. Dans ce cas de figure, il est préférable de changer d’appareil, pour éviter que la situation ne se dégrade.

Vous savez à présent repérer les mécanismes d’une tentative de fraude. N’oubliez pas, n’ayez pas peur de demander de l’aide et faites preuve de rapidité dans le cas où vous seriez victime d’une arnaque. 🔒